S’habiller quand on est daltonien

Par Nicolas Deleplace

Choisir ses vêtements quand on ne perçoit pas toutes les couleurs peut-être une tâche très compliquée. J’ai longtemps cru qu’il me serait à jamais impossible d’avoir une garde-robe normale sans l’aide d’une tierce personne pour choisir mes vêtements chaque les jours (sans faute de goût ! ). Chacun possède ses méthodes et j’ai décidé d’en regrouper un certain nombre ici pour les partager avec vous.

L’accessoire magique : le jean

Jusqu’à preuve du contraire, le jean bleu classique s’accorde avec quasiment tout : T-shirt, sweat-shirts, chemises, etc., Il va avec tous ces vêtements et en plus quelle que soit leur couleur !

Comment faire

En acheter… ? Oui, rien de bien compliqué ! Pour cela, chacun ses préférences et habitudes. Certains sites ou magasins proposent même régulièrement des promotions (la Redoute, 3 Suisses, etc.) Mais comme je ne résiste pas à l’idée de vous mettre un lien d’affilié 😉, vous pouvez aussi en trouver sur Amazon ! Pour les femmes, pour les hommes et en bonus mon préféré. (Bon, outre l’appât du gain, je vous les montre parce que j’ai été assez étonné de leurs prix assez bas, notamment pour ce modèle que j’achetais 20€ plus cher ailleurs… en promotion ! )

Pourquoi le jean ?

LE gros avantage, il s’accorde avec 96,36%1 de votre garde-robe si vous êtes un homme, peut-être 80%1 si vous êtes une femme. Nul besoin, par conséquent, d’avoir à faire le moindre effort pour accorder le haut et le bas, et ça, c’est fantastique !

Bien sûr, s’il fait chaud, si vous allez à un entretien d’embauche ou encore à un mariage, ça n’est pas forcément très apprécié (croyez-en mon expérience !). Mais cela reste anecdotique !

L’uniforme personnel

C’est la technique que j’ai utilisée pendant des années ! A vrai dire, depuis que ma mère m’a laissé choisir mes vêtements et jusqu’à il y a peu de temps, c’était l’unique manière que j’avais de m’habiller. Encore aujourd’hui, beaucoup de mes habits sont de la même teinte…

Comment faire ?

Attention, tenez-vous bien, ça relève d’une complexité absolue. Il suffit de choisir une ou plusieurs teintes que l’on reconnait à coup sûr … et de s’y tenir. Voilà !

Pour ma part (et comme pour beaucoup de daltoniens) j’avais choisi l’échelle de gris et en majorité le noir. C’est une valeur assez sûre, en plus de ça, on la voit comme tout le monde donc pas de malaise ! Si vous choisissez de vous habiller exclusivement en jaune parce que vous le voyez bien, c’est votre choix, je le respecte totalement, mais je dois vous prévenir que ça va en choquer plus d’un !

Pour diversifier un minimum votre garde-robe, seuls les t-shirts à motifs et à texte vous le permettront !

Pourquoi ?

S’habiller de manière monochromatique est assez simple, permet une grande autonomie dans le choix des vêtements. De plus, selon la ou les teintes choisies cela peut être passe-partout ou voyant, selon notre but. (Il suffira d’avis de non daltoniens au début pour s’en assurer). Seul bémol, si vous aimez la diversité et le changement, cette méthode n’est certainement pas pour vous.

Avoir une garde-robe colorée

Vous vous êtes toujours dit qu’en tant que daltonien c’était impossible ? Ou alors qu’il faudrait chaque jour quelqu’un pour vous préparer vos vêtements ? Eh bien détrompez-vous c’est tout à fait envisageable, et pas si compliqué une fois le système mis en place !

Comment faire ?

Premièrement il vous faudra l’aide d’un non daltonien à l’achat. Vous pouvez demander conseil à un vendeur dans un magasin que vous appréciez, mais si vous craignez son manque d’impartialité et/ou sa compétence il existe d’autres solutions. Un proche réputé pour avoir bon goût est très appréciable. Si vous en avez les moyens, pourquoi pas faire appel à un tailleur ou styliste qui saura vous conseiller sur les couleurs compatibles.

Si vous préférez une voie solitaire, c’est possible ! Je vous conseille de lire cet article : les couleurs qui vont ensemble du blog amour et beauté, qui est bien plus qualifié pour cela que le mien ! Ensuite, munissez-vous de l’application Chromaglass (sur Google Play et App Store). Le mode “find color” de l’application vous permettra de connaitre la couleur des objets. C’est plus long, mais ça a le mérite de pouvoir se faire en autonomie.

Vous avez maintenant une garde-robe normale, qui ne pique pas aux yeux des non daltoniens ! C’est bien mais comment faire pour choisir ses vêtements le matin ?

Le rangement impeccable

Pour cette méthode, il vous faudra classer vos vêtements selon les ensembles possibles et le séparer en sections (par un cintre ou un vêtement spécial par exemple).

Vous l’aurez donc compris, cette méthode à 2 inconvénients majeurs : un vêtement ne peut pas être dans 2 catégories et il faut une discipline de fer combinée à une mémoire implacable.

Mon préféré : le code géométrique

Le rangement impeccable n’est clairement pas fait pour moi. Si vous êtes comme moi, cette méthode sera bien plus efficace. Il s’agit de créer un code géométrique afin de déterminer des ensembles de vêtements coordonnés. Tous les vêtements marqués d’un carré sur l’étiquette vont ensemble, idem pour les ronds, et ainsi de suite.

Cette méthode résout aisément les problèmes de la première : il suffit de noter ce code une seule fois, donc pas besoin de bien ranger spécialement ni de risquer de se tromper. Ensuite, il est possible de mettre plusieurs formes sur un seul vêtement, s’il va avec plusieurs autres.

N’avoir rien à faire du regard des autres

Ceci n’est pas à proprement parlé un conseil vestimentaire précis mais il peut être utile dans de nombreuses circonstances ! Si votre job ne vous impose pas de dress code et que vous voulez choisir des habits qui vous plaisent sans aucune aide extérieure c’est la meilleure solution !

Comment faire ?

Vous l’aurez donc compris, pas d’astuce vestimentaire ici ! En revanche dites-vous que le regard des autres ou les railleries sont bien plus un poison pour ceux qui les prononcent. Si vos amis ne comprennent pas et se moquent, explique- leur votre daltonisme, que vos vêtements vous plaisent à vous et que leurs railleries peuvent être blessantes (s’ils continuent changez d’amis !!). En 2 mots : assumez-vous ! C’est exactement comme toutes les personnes qui sortent des standards de la “beauté” (surpoids, cheveux roux, malformation, etc.) : celles qui s’assument sont non seulement plus heureuses, mais en plus elles rayonnent de cette assurance !

J’ai conscience que c’est plus facile à dire qu’à faire mais pour notre cas, cela découle entièrement d’un choix, qui plus est réversible, donc ne le faites que si ça vous convient !

Pourquoi ?

Beaucoup d’avantages avec cette solution : autonomie, pas de prise de tête, apprécier plus facilement son apparence et sa particularité. Cela semblerait parfait s’il n’y avait pas la variable “regard des autres”. Malheureusement, certains contextes (scolaires ou professionnels) ne le permettront pas. Dans ces situations, référez-vous aux autres astuces !

Le mot de la fin

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous a plu et qu’il vous sera utile. N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux. Faites-moi part de vos avis et de vos astuces en commentaire je serai heureux d’en discuter avec vous !

Notes :

1 Etude non américaine réalisée sur un échantillon représentatif de 2 personnes dont une est à l’origine du test. PS : les nombres sont honteusement approximatifs.

%d blogueurs aiment cette page :